dimanche, 22 octobre 2017

Articles

 

Normal 0 21 false false false FR X-NONE X-NONE /* Style Definitions */ table.MsoNormalTable {mso-style-name:"Tableau Normal"; mso-tstyle-rowband-size:0; mso-tstyle-colband-size:0; mso-style-noshow:yes; mso-style-priority:99; mso-style-qformat:yes; mso-style-parent:""; mso-padding-alt:0cm 5.4pt 0cm 5.4pt; mso-para-margin-top:0cm; mso-para-margin-right:0cm; mso-para-margin-bottom:10.0pt; mso-para-margin-left:0cm; line-height:115%; mso-pagination:widow-orphan; font-size:11.0pt; font-family:"Calibri","sans-serif"; mso-ascii-font-family:Calibri; mso-ascii-theme-font:minor-latin; mso-fareast-font-family:"Times New Roman"; mso-fareast-theme-font:minor-fareast; mso-hansi-font-family:Calibri; mso-hansi-theme-font:minor-latin;}

La date du 1er mai correspond à la journée internationale du travail à travers le monde entier. En Guinée, les centrales syndicales CNTG (Confédération nationale des travailleurs de Guinée) et l’USTG (Union Syndicales des travailleurs de Guinée) ont organisé une cérémonie officielle pour donner un cachet particulier à la fête. Le travail décent est le thème retenu en 2016.

Ainsi, le palais du peuple de Conakry  a été le cadre de cette fiesta qui a connu la présence de Mm Mamady Youla, premier ministre chef de gouvernement, Albert Damantang Camara, ministre porte-parole du gouvernement et Hadja Rabiatou Serah Diallo présidente du Conseil Economique et Social…Au nom des centrales Syndicales M Amadou Diallo de la CNTG a souhaité la bienvenue à tous. 


Dans la série de discours précédé par un défilé ponctué de chants et de danses des travailleurs de Guinée,  M Kerfalla Camara KPC, vice-président de la CPEG  (Confédération Patronale des Entreprises de Guinée) tout en saluant la classe ouvrière pour le 1er mai, s’est exprimé en ces termes : ‘’A cette heureuse occasion, la CPEG félicite le vaillant peuple de Guinée, son gouvernement avec à sa tête le président de la république, le professeur Alpha Condé ainsi que le mouvement syndical pour le soutien sans réserve qu’ils ne cessent d’apporter au secteur privé Guinéen pour lui permettre de jouer son rôle de moteur de l’économie Guinéenne…’’


En se félicitant que la CPEG soit reconnue comme étant l’organisation patronale la plus représentative du pays, M Camara  a ajouté ‘’Cette reconnaissance confère à notre confédération, la légitimité et la représentativité des employeurs et lui commande de tendre la main aux autres pour créer le cadre de l’unité d’action et de la coordination des efforts afin de donner au secteur privé national, la symbiose pour réussir et mériter chaque jour, un peu plus la confiance du gouvernement et de ses employés…’’    

Dans la 2ème partie du discours  il a noté ‘’Le travail est un facteur du bien-être économique des individus. Plus qu’une source de revenu le travail contribue au progrès socio-économique et renforce les individus, leurs familles, leurs communautés. Ces progrès ne sont, néanmoins, possible que  si ce travail est décent. Le travail décent résume les aspirations des êtres humains au labeur…’’a-t-il  indiqué,


En ce qui concerne les efforts particuliers que le gouvernement  continue de déployer pour le secteur privé de notre pays, Kerfalla Camara KPC a reconnu : ’’La CPEG renouvelle sa gratitude au gouvernement du Pr Alpha Condé pour les efforts quotidiens et inlassables qu’ils ne cessent de déployer pour renforcer le secteur privé national et lui ouvrir de nouveaux horizons de partenariat à l’étranger.  Nous prenons note de ces efforts et en retour nous donnons l’assurance de mériter leur confiance en travaillant d’arrache-pied pour prouver sur le terrain de quoi nous sommes capables en faveur du peuple de Guinée…’’


Pour la fête internationale du travail de 2016, le discours du vice-président de la CPEG a vraiment retenu l’attention des uns et des autres.

Direction de la Communication

Normal 0 21 false false false FR X-NONE X-NONE

/* Style Definitions */ table.MsoNormalTable {mso-style-name:"Tableau Normal"; mso-tstyle-rowband-size:0; mso-tstyle-colband-size:0; mso-style-noshow:yes; mso-style-priority:99; mso-style-qformat:yes; mso-style-parent:""; mso-padding-alt:0cm 5.4pt 0cm 5.4pt; mso-para-margin-top:0cm; mso-para-margin-right:0cm; mso-para-margin-bottom:10.0pt; mso-para-margin-left:0cm; line-height:115%; mso-pagination:widow-orphan; font-size:11.0pt; font-family:"Calibri","sans-serif"; mso-ascii-font-family:Calibri; mso-ascii-theme-font:minor-latin; mso-fareast-font-family:"Times New Roman"; mso-fareast-theme-font:minor-fareast; mso-hansi-font-family:Calibri; mso-hansi-theme-font:minor-latin;}

Normal 0 21 false false false FR X-NONE X-NONE

/* Style Definitions */ table.MsoNormalTable {mso-style-name:"Tableau Normal"; mso-tstyle-rowband-size:0; mso-tstyle-colband-size:0; mso-style-noshow:yes; mso-style-priority:99; mso-style-qformat:yes; mso-style-parent:""; mso-padding-alt:0cm 5.4pt 0cm 5.4pt; mso-para-margin-top:0cm; mso-para-margin-right:0cm; mso-para-margin-bottom:10.0pt; mso-para-margin-left:0cm; line-height:115%; mso-pagination:widow-orphan; font-size:11.0pt; font-family:"Calibri","sans-serif"; mso-ascii-font-family:Calibri; mso-ascii-theme-font:minor-latin; mso-fareast-font-family:"Times New Roman"; mso-fareast-theme-font:minor-fareast; mso-hansi-font-family:Calibri; mso-hansi-theme-font:minor-latin;}

La date du 1er mai correspond à la journée internationale du travail à travers le monde entier. En Guinée, les centrales syndicales CNTG (Confédération nationale des travailleurs de Guinée) et l’USTG (Union Syndicales des travailleurs de Guinée) ont organisé une cérémonie officielle pour donner un cachet particulier à la fête. Le travail décent est le thème retenu en 2016.

Ainsi, le palais du peuple de Conakry  a été le cadre de cette fiesta qui a connu la présence de Mm Mamady Youla, premier ministre chef de gouvernement, Albert Damantang Camara, ministre porte-parole du gouvernement et Hadja Rabiatou Serah Diallo présidente du Conseil Economique et Social…Au nom des centrales Syndicales M Amadou Diallo de la CNTG a souhaité la bienvenue à tous. 


Dans la série de discours précédé par un défilé ponctué de chants et de danses des travailleurs de Guinée,  M Kerfalla Camara KPC, vice-président de la CPEG  (Confédération Patronale des Entreprises de Guinée) tout en saluant la classe ouvrière pour le 1er mai, s’est exprimé en ces termes : ‘’A cette heureuse occasion, la CPEG félicite le vaillant peuple de Guinée, son gouvernement avec à sa tête le président de la république, le professeur Alpha Condé ainsi que le mouvement syndical pour le soutien sans réserve qu’ils ne cessent d’apporter au secteur privé Guinéen pour lui permettre de jouer son rôle de moteur de l’économie Guinéenne…’’


En se félicitant que la CPEG soit reconnue comme étant l’organisation patronale la plus représentative du pays, M Camara  a ajouté ‘’Cette reconnaissance confère à notre confédération, la légitimité et la représentativité des employeurs et lui commande de tendre la main aux autres pour créer le cadre de l’unité d’action et de la coordination des efforts afin de donner au secteur privé national, la symbiose pour réussir et mériter chaque jour, un peu plus la confiance du gouvernement et de ses employés…’’    

Dans la 2ème partie du discours  il a noté ‘’Le travail est un facteur du bien-être économique des individus. Plus qu’une source de revenu le travail contribue au progrès socio-économique et renforce les individus, leurs familles, leurs communautés. Ces progrès ne sont, néanmoins, possible que  si ce travail est décent. Le travail décent résume les aspirations des êtres humains au labeur…’’a-t-il  indiqué,


En ce qui concerne les efforts particuliers que le gouvernement  continue de déployer pour le secteur privé de notre pays, Kerfalla Camara KPC a reconnu : ’’La CPEG renouvelle sa gratitude au gouvernement du Pr Alpha Condé pour les efforts quotidiens et inlassables qu’ils ne cessent de déployer pour renforcer le secteur privé national et lui ouvrir de nouveaux horizons de partenariat à l’étranger.  Nous prenons note de ces efforts et en retour nous donnons l’assurance de mériter leur confiance en travaillant d’arrache-pied pour prouver sur le terrain de quoi nous sommes capables en faveur du peuple de Guinée…’’


Pour la fête internationale du travail de 2016, le discours du vice-président de la CPEG a vraiment retenu l’attention des uns et des autres.

Direction de la Communication

 

La Confédération Patronale des Entreprises de Guinée (CPEG), au nom de l’ensemble des Fédérations professionnelles affiliées, a noté avec beaucoup de fierté, la déclaration officielle de la fin de la Fièvre Hémorragique à Virus EBOLA.

A cette heureuse occasion, nous rendons grâce à Dieu et félicitons le vaillant peuple de guinée, son gouvernement avec à leur tête, le président de la République, le Professeur ALPHA CONDE pour le combat résolu et opiniâtre qui nous a mené à la victoire contre EBOLA.

Près de deux années durant, la fièvre à virus EBOLA a arraché des milliers de vies humaines, entrainant de nombreux enfants orphelins, la psychose, le deuil et la stigmatisation du pays.

Sur le plan économique, EBOLA a entraîné le départ de plusieurs investisseurs, l’arrêt de plusieurs projets nationaux et les déséquilibres du budget de l’état face à la nécessité de lutter contre ce virus.

Heureusement, comme à son habitude, la population guinéenne, impulsée par son Président de la république et son gouvernement, a vite pris la mesure du danger et engagé la riposte avec l’appui de la communauté internationale et des pays amis.

Le secteur privé guinéen en général, qui a ressenti directement les effets négatifs du virus EBOLA sur l’investissement et la croissance économique, se félicite de la fin de ce virus dans notre pays.

Au nom de la CPEG, nous nous engageons à prendre les mesures utiles pour que le secteur privé guinéen en tant que moteur de la croissance, rattrape les retards et déficits accumulés et propulse les secteurs économiques.

La CPEG invite les opérateurs économiques de tous bords à continuer à soutenir les efforts du gouvernement pour accroître les capacités de riposte aux virus afin qu’à l’avenir le pays ne subisse plus les méfaits de ce fléau.

Ensemble, mobilisons-nous tous pour renforcer les acquis et soutenir les enfants orphelins d’EBOLA afin que  par notre aide, ils bénéficient du soutien qui leur est nécessaire.

La CPEG souhaite vivement que le gouvernement et les institutions de financement soutiennent le secteur privé des pays touchés par le virus EBOLA dans ses efforts de relance de l’économie.

Elle appelle toutes les populations et institutions nationales à observer la vigilance et la surveillance à tous les niveaux pour éviter toute surprise  liée à des cas isolés du virus EBOLA

FELICITATIONS A TOUS ET VIVE LA GUINEE SANS EBOLA

Le Conseil Economique et Social de Guinée, le Ministère du Commerce, la Chambre de Commerce, d’Industrie et d’Artisanat de Guinée, la Confédération Patronale des Entreprises de Guinée (CPEG) ont la profonde douleur d’annoncer le décès de Monsieur Morlaye DIALLO (TOMMY), Président de la Chambre de Commerce, d’Industrie et d’Artisanat de Guinée. Décès survenu ce jour, lundi 28 mars 2016 à 17 heures à la Clinique Pasteur de Conakry des suites de courte maladie.

Qu’en soient informés :
- Son Excellence Monsieur le Président de la République ;
- Les Conseil d’Administration de :
• L’ONFPP ;
• L’APIP ;
• Le Fonds d’Entretien Routier ;
- Les Présidents des antennes des Chambres Régionales, Préfectorales et Communales ;
- Tous les anciens membres du CES ;
- L’ensemble du personnel de SOGUICO ;
- L’ensemble des organisations patronales.

Les condoléances sont reçues à son domicile à la Minière.

La levée du corps aura lieu le lundi 4 avril 2016 à 9 heures à la morgue de l’hôpital Ignace Deen, suivie de l’exposition du corps au Palais du Peuple de 10 heures à midi.

L’enterrement aura lieu au cimetière de Cameroun, après la prière de 14 heures à la mosquée Fayçal.

Prions pour le repos de l’âme de l’illustre disparu. Amen !

C'est désormais officiel, depuis ce jour vendredi 11 mars 2016, la CPEG est le patronat guinéen le plus représentatif.

Pour la première fois dans l'histoire de la Guinée, un processus d'évaluation du niveau de représentativité des organisations patronales guinéennes a été conduit par l'Inspection Générale du Travail sous la houlette du Ministre de l'Enseignement Technique, de Formation Professionnelle, de l'Emploi et du Travail, Albert Damantang CAMARA.

Le processus s'est déroulé du 08 décembre 2015 au 25 janvier 2016 selon les directives de l'OIT préconisant le tripartisme et l'implication de tous les acteurs.

Au terme de l'évaluation, les résultats suivants ont été obtenus :

1.      Confédération Patronale des Entreprises de Guinée (CPEG) : 91%

2.     Patronat de Guinée (PAG) : 5,66%

3.     Conseil National du Patronat Guinéen : 3,34%

BREVE PRESENTATION DE LA CPEG

Le onze Juillet  2008, à la cité chemin de fer, Immeuble Kindia, s'est tenue, l'Assemblée Générale constitutive de la CONFEDERATION PATRONALE DES ENTREPRISES DE GUINEE (CPEG).

Le courage et la sagesse de ceux qui se sont engagés ce jour-là, avec à leur tête Elhadj Youssouf DIALLO (comme Président) à travailler pour la poursuite des objectifs de défense des intérêts professionnels des Entreprises membres se passent de tout commentaire.

Progressivement et méthodiquement, la CPEG a procédé à un constat exhaustif de l'ensemble des problèmes qui assaillent le secteur privé guinéen, en a fait l'analyse avant de bâtir des projets et programmes en vue de lever progressivement toutes les contraintes en se dotant de moyens propres pour exécuter une stratégie de représentation réussie comme membre important du dialogue tripartite.

Les partenaires sociaux, les secteurs publics et privés ainsi que la Communauté des bailleurs de fonds sont avisés et sensibilisés sur les enjeux qui s'attachent à la création de la CPEG.

Cet exercice de créativité a eu pour socle :

-       La restructuration du Secrétariat Général ;

-       La réorganisation des Fédérations Patronales ;

-       La conception et la mise en œuvre d'un plan Marketing et de Communication.

Depuis le congrès du 11 juillet, Hadja Aissatou Gnouma TRAORE préside aux destinées de la CPEG avec brio.

Son second mandat a démarré le 09 avril 2015 suite au dernier congrès de la CPEG. Avec son Premier Vice-président délégué à l'International, Monsieur Kerfalla CAMARA KPC, la Présidente de la CPEG œuvre avec maestria au rayonnement du secteur privé guinéen.

Sous leur gouverne, la Confédération Patronale des Entreprises de Guinée (CPEG) est aujourd'hui constituée de vingt (20) Fédérations Patronales qui couvrent 741 entreprises de toutes tailles dans tous les domaines de l'activité économique. A ce titre, elle maitrise le statut de plusieurs milliers de salariés dont la couverture sociale touche près d'un million de personnes.

La CPEG est dirigée par un Bureau Exécutif de trente-sept (37) membres tirés d'un Conseil constitué de Présidents et de 1er Vice-Présidents de chacune des Fédérations Patronales doublé des membres cooptés conformément aux Statuts.

Les trente-sept (37) membres du Bureau Exécutif sont chacun Président d'une Commission de Travail. Toutes ces structures sont coordonnées par un Secrétaire Général appuyé par un personnel qualifié et dynamique.

L'organisation et la gestion de la CPEG se font conformément à l'esprit du BIT qui stipule « La bonne gouvernance d'une organisation d'employeur s'obtient généralement grâce à :

·      La mise en place de structures et de procédures décisionnelles démocratiques ;

·      L'existence d'un équilibre des pouvoirs parmi les décideurs ;

·      Des décisions prises et appliquées de façon transparente, au même titre que les communications avec les membres ;

·      La suppression de sources d'influence impropres ou indues ».

Cette approche méthodologique participative a pour objet de créer et d'entretenir un climat porteur de succès et de prospérité pour les entreprises. Elle agit notamment pour défendre ses membres ou dialoguer avec les pouvoirs publics et le mouvement syndical à propos de questions importantes pour ses adhérents.

Outre la représentation nationale de ses membres, elle représente également le secteur privé guinéen à l'échelon international.

La Confédération Patronale des Entreprises de Guinée (CPEG) saisit l'opportunité de la proclamation de l'évaluation du niveau de représentativité des organisations patronales guinéennes pour lancer une invitation au Patronat de Guinée (PAG) et au Conseil National du Patronat de Guinée (CNP-Guinée) à une unité d'action visant à avoir un interlocuteur unique du secteur privé guinéen.

Par ce biais, le secteur mettra en marche d'action au service d'un dialogue social tripartite au service de la Guinée.

Ensemble, nous célébrerons dans les jours à venir, entre partenaires sociaux, la désignation de la CPEG comme organisation patronale guinéenne la plus représentative.

 

 

« Octobre 2017 »
Lun Mar Mer Jeu Mer Sam Dim
            1
2 3 4 5 6 7 8
9 10 11 12 13 14 15
16 17 18 19 20 21 22
23 24 25 26 27 28 29
30 31