mercredi, 13 décembre 2017

La Confédération Patronale des Entreprises de Guinée (CPEG), au nom de l’ensemble des Fédérations professionnelles affiliées, a noté avec beaucoup de fierté, la déclaration officielle de la fin de la Fièvre Hémorragique à Virus EBOLA.

A cette heureuse occasion, nous rendons grâce à Dieu et félicitons le vaillant peuple de guinée, son gouvernement avec à leur tête, le président de la République, le Professeur ALPHA CONDE pour le combat résolu et opiniâtre qui nous a mené à la victoire contre EBOLA.

Près de deux années durant, la fièvre à virus EBOLA a arraché des milliers de vies humaines, entrainant de nombreux enfants orphelins, la psychose, le deuil et la stigmatisation du pays.

Sur le plan économique, EBOLA a entraîné le départ de plusieurs investisseurs, l’arrêt de plusieurs projets nationaux et les déséquilibres du budget de l’état face à la nécessité de lutter contre ce virus.

Heureusement, comme à son habitude, la population guinéenne, impulsée par son Président de la république et son gouvernement, a vite pris la mesure du danger et engagé la riposte avec l’appui de la communauté internationale et des pays amis.

Le secteur privé guinéen en général, qui a ressenti directement les effets négatifs du virus EBOLA sur l’investissement et la croissance économique, se félicite de la fin de ce virus dans notre pays.

Au nom de la CPEG, nous nous engageons à prendre les mesures utiles pour que le secteur privé guinéen en tant que moteur de la croissance, rattrape les retards et déficits accumulés et propulse les secteurs économiques.

La CPEG invite les opérateurs économiques de tous bords à continuer à soutenir les efforts du gouvernement pour accroître les capacités de riposte aux virus afin qu’à l’avenir le pays ne subisse plus les méfaits de ce fléau.

Ensemble, mobilisons-nous tous pour renforcer les acquis et soutenir les enfants orphelins d’EBOLA afin que  par notre aide, ils bénéficient du soutien qui leur est nécessaire.

La CPEG souhaite vivement que le gouvernement et les institutions de financement soutiennent le secteur privé des pays touchés par le virus EBOLA dans ses efforts de relance de l’économie.

Elle appelle toutes les populations et institutions nationales à observer la vigilance et la surveillance à tous les niveaux pour éviter toute surprise  liée à des cas isolés du virus EBOLA

FELICITATIONS A TOUS ET VIVE LA GUINEE SANS EBOLA

« Décembre 2017 »
Lun Mar Mer Jeu Mer Sam Dim
        1 2 3
4 5 6 7 8 9 10
11 12 13 14 15 16 17
18 19 20 21 22 23 24
25 26 27 28 29 30 31