dimanche, 22 octobre 2017

C'est désormais officiel, depuis ce jour vendredi 11 mars 2016, la CPEG est le patronat guinéen le plus représentatif.

Pour la première fois dans l'histoire de la Guinée, un processus d'évaluation du niveau de représentativité des organisations patronales guinéennes a été conduit par l'Inspection Générale du Travail sous la houlette du Ministre de l'Enseignement Technique, de Formation Professionnelle, de l'Emploi et du Travail, Albert Damantang CAMARA.

Le processus s'est déroulé du 08 décembre 2015 au 25 janvier 2016 selon les directives de l'OIT préconisant le tripartisme et l'implication de tous les acteurs.

Au terme de l'évaluation, les résultats suivants ont été obtenus :

1.      Confédération Patronale des Entreprises de Guinée (CPEG) : 91%

2.     Patronat de Guinée (PAG) : 5,66%

3.     Conseil National du Patronat Guinéen : 3,34%

BREVE PRESENTATION DE LA CPEG

Le onze Juillet  2008, à la cité chemin de fer, Immeuble Kindia, s'est tenue, l'Assemblée Générale constitutive de la CONFEDERATION PATRONALE DES ENTREPRISES DE GUINEE (CPEG).

Le courage et la sagesse de ceux qui se sont engagés ce jour-là, avec à leur tête Elhadj Youssouf DIALLO (comme Président) à travailler pour la poursuite des objectifs de défense des intérêts professionnels des Entreprises membres se passent de tout commentaire.

Progressivement et méthodiquement, la CPEG a procédé à un constat exhaustif de l'ensemble des problèmes qui assaillent le secteur privé guinéen, en a fait l'analyse avant de bâtir des projets et programmes en vue de lever progressivement toutes les contraintes en se dotant de moyens propres pour exécuter une stratégie de représentation réussie comme membre important du dialogue tripartite.

Les partenaires sociaux, les secteurs publics et privés ainsi que la Communauté des bailleurs de fonds sont avisés et sensibilisés sur les enjeux qui s'attachent à la création de la CPEG.

Cet exercice de créativité a eu pour socle :

-       La restructuration du Secrétariat Général ;

-       La réorganisation des Fédérations Patronales ;

-       La conception et la mise en œuvre d'un plan Marketing et de Communication.

Depuis le congrès du 11 juillet, Hadja Aissatou Gnouma TRAORE préside aux destinées de la CPEG avec brio.

Son second mandat a démarré le 09 avril 2015 suite au dernier congrès de la CPEG. Avec son Premier Vice-président délégué à l'International, Monsieur Kerfalla CAMARA KPC, la Présidente de la CPEG œuvre avec maestria au rayonnement du secteur privé guinéen.

Sous leur gouverne, la Confédération Patronale des Entreprises de Guinée (CPEG) est aujourd'hui constituée de vingt (20) Fédérations Patronales qui couvrent 741 entreprises de toutes tailles dans tous les domaines de l'activité économique. A ce titre, elle maitrise le statut de plusieurs milliers de salariés dont la couverture sociale touche près d'un million de personnes.

La CPEG est dirigée par un Bureau Exécutif de trente-sept (37) membres tirés d'un Conseil constitué de Présidents et de 1er Vice-Présidents de chacune des Fédérations Patronales doublé des membres cooptés conformément aux Statuts.

Les trente-sept (37) membres du Bureau Exécutif sont chacun Président d'une Commission de Travail. Toutes ces structures sont coordonnées par un Secrétaire Général appuyé par un personnel qualifié et dynamique.

L'organisation et la gestion de la CPEG se font conformément à l'esprit du BIT qui stipule « La bonne gouvernance d'une organisation d'employeur s'obtient généralement grâce à :

·      La mise en place de structures et de procédures décisionnelles démocratiques ;

·      L'existence d'un équilibre des pouvoirs parmi les décideurs ;

·      Des décisions prises et appliquées de façon transparente, au même titre que les communications avec les membres ;

·      La suppression de sources d'influence impropres ou indues ».

Cette approche méthodologique participative a pour objet de créer et d'entretenir un climat porteur de succès et de prospérité pour les entreprises. Elle agit notamment pour défendre ses membres ou dialoguer avec les pouvoirs publics et le mouvement syndical à propos de questions importantes pour ses adhérents.

Outre la représentation nationale de ses membres, elle représente également le secteur privé guinéen à l'échelon international.

La Confédération Patronale des Entreprises de Guinée (CPEG) saisit l'opportunité de la proclamation de l'évaluation du niveau de représentativité des organisations patronales guinéennes pour lancer une invitation au Patronat de Guinée (PAG) et au Conseil National du Patronat de Guinée (CNP-Guinée) à une unité d'action visant à avoir un interlocuteur unique du secteur privé guinéen.

Par ce biais, le secteur mettra en marche d'action au service d'un dialogue social tripartite au service de la Guinée.

Ensemble, nous célébrerons dans les jours à venir, entre partenaires sociaux, la désignation de la CPEG comme organisation patronale guinéenne la plus représentative.

 

 

« Octobre 2017 »
Lun Mar Mer Jeu Mer Sam Dim
            1
2 3 4 5 6 7 8
9 10 11 12 13 14 15
16 17 18 19 20 21 22
23 24 25 26 27 28 29
30 31